Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 novembre 2013

IUT de Saint-Raphaël : D. Rachline dénonce l'impuissance de l'UMPS

4197680515.jpg

Communiqué de presse de David Rachline, candidat à l'élection municipale de Fréjus, Conseiller municipal de Fréjus, Conseiller régional de PACA

Jamais les sorties médiatiques des élus UMPS n’auront été aussi fréquentes sur tous les sujets que depuis le début de campagne pour les municipales.

La dernière en date concerne l’IUT de Saint-Raphaël : Georges Ginesta et Elsa Di Méo s’offusquent de la prochaine fermeture de cet IUT décidée par le conseil d’administration de l’université de Toulon. Cette fermeture n’est que le résultat du laisser-faire des élus locaux sur ce dossier et ce depuis des années.

L’indignation de la socialiste Elsa Di Méo n’a d’égale que son impuissance à défendre les intérêts locaux malgré ses gesticulations et son appartenance au pouvoir en place, et à la majorité socialo-communiste du Conseil Régional de PACA. En effet, l’activité d’Elsa Di-Méo procède plus de la récupération médiatique que de l’action politique.

Quant au "tout puissant" baron de l’UMP, Georges Ginesta, on peut s’interroger sur ses réelles intentions. Voilà des années qu’il mène une politique locale qui pousse la jeunesse à fuir : construction de programmes immobiliers inabordables, absence d’animations, fermeture de tous les établissements de nuit. Et le voilà maintenant, de concert avec le PS, qui dénonce les atteintes aux droits de la jeunesse à étudier et à vivre sur l’agglomération.

Georges Ginesta essaie par là-même de faire oublier qu’il appartient à la majorité UMP qui a dirigé le pays pendant dix ans et qu’il n’a rien fait pour développer un pôle universitaire dans l’Est-Var.

Les habitants des communes de la CAVEM, les Fréjusiens en particulier, ne sont plus dupes de cette mascarade orchestrée par tous les acteurs de la caste.

David Rachline dénonce l’absence de pôle universitaire sur notre agglomération qui compte plus de 100.000 habitants. S’il est élu, il se battra afin de favoriser l’implantation durable de nos jeunes sur notre territoire. Il n’est plus question de laisser notre ville mourir et se transformer en ville-dortoir.

Commentaires

Cher David, je te devais bien ça : une visite ici, sur tes terre et ton blog.
Si j'étais responsable de la communication et, à ce titre, observateur amicalement implacable de ces pages, je dirais "c'est du bon travail de terrain
plein de bon sens, une bonne connaissance des règles et des gens". N'ayant aucune fonction de ce genre, il me reste le privilège du visiteur amical et libre de tout contrat. A ce titre-là je te félicite aussi et te souhaite la victoire, celle qui se dessine et que tu mérites.

P C P, bénévole, autodidacte, jeune militant de 70 ans, amoureux, aussi de Fréjus. Presque autant que de ROSNY SOUS BOIS, petit village du 9.3. Au plaisir de te serrer la main ou d'arroser comme il se doit ta réussite.

Écrit par : Pierre-Claude PAILHOUX | 28 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.